Aller au contenu

Vie de voyages

Invitation à l’émerveillement

Samedi 25 février : Rørosmartnan !

Je suis sûre que le titre vous excite !!!! Comment ? Vous ne savez pas de quoi je parle ??? Mais c’est simple, Martnan c’est le marché- festival qui anime, tous les ans au mois de février, pendant 5 jours, la petite ville de Røros dans le Sør-Trondelag. Petite ville connue pour être une ville-musée parce que beaucoup de ses maisons sont inscrites au Patrimoine mondial de l’UNESCO et pour être une des villes les plus froides du Trondelag (d’autres disent de Norvège mais je ne les crois guère. La seule information qui paraisse fiable est la plus basse température relevée : -50,4 °C (ah oui quand même, c’est pas très chaud …).).

Donc Røros. Pour ceux qui suivent, j’ai déjà survolé le sujet en racontant mon voyage vers le mariage de Grégoire et Noémi. Petite ville, ou village, située à deux heures et quelques de bus de Trondheim, près de la frontière suédoise :

Sur la route, pas mal de neige (ah bon ???) mais quand on arrive il fait soleil, chouette ! Nous allons d’abord aux anciennes mines de cuivre. Oui, parce que d’eux mêmes, les norvégiens ne s’étaient pas installés dans un coin si reculé et si glacé. Jusqu’au jour ou un intrépide chasseur d’élan trouva une pierre dorée comme l’or … qui s’avéra être du cuivre. L’envie de réussir d’un allemand l’a poussé à monter son entreprise, à signer avec l’état norvégien un contrat lui donnant le droit d’exploiter les terres et les gens sur une surface de 80km de diamètre… Røros a été choisie comme ville de base par la présence d’eau pour faire tourner les moulins nécessaires pour produire suffisamment d’énergie pour la purification du minerai après son extraction. Et l’aventure a commencé !

Nous avons droit à une visite guidée des mines, son lot d’anecdotes et un petit tour sous terre…

Une ingénieuse roue à aubes / poulie qui peut
tourner dans les 2 sens pour descendre ou monter
selon le côté de la roue où l’eau tombe.
(cf schéma ci dessous)

De l’oxyde de cuivre (bleu !!!)

Bon je suis désolée mais les photos ne sont vraiment pas très nettes… C’était pourtant très joli, plutôt frais (moins que dehors pourtant, 4 ou 5 °C). Ils y font des concerts (pas plus de 25 minutes, après les spectateurs ont froid et n’écoutent plus), des mariages (super fashion le casque de sécurité sur la tête de la mariée !) et de temps en temps ils perdent des touristes (ça n’a pas été le cas pour nous…).

Puis nous avons repris le bus (après que 10 personnes se soient acharnées pour le dégager de la neige dans laquelle il s’était “enneigé” (embourbé ne me paraît pas approprié !), eh oui, ça arrive aussi en Norvège ! ). Au soleil la campagne enneigée est vraiment belle :

Le marché ressemble à toutes les foires françaises, à la fête de la châtaigne, du fromage, de la lavande, de l’amande ou du santon… sauf qu’en plus des chouchous on peut y trouver des peaux de rennes, des saucissons d’élan, des chaussettes norvégiennes, du gløgg …  
Des slicer encore plus norvégiens que d’habitude !!!!

Des norvégiens pleins de fourrure ! (de la tête aux pieds)

Un tipi sami/restaurant/salle de concert

Les rues ( la rue) de Røros sont très jolies, maisons en bois colorées, neige sur les toits et sur la route, soleil pour couronner le tout !

L’intérieur de l’église ressemble à un théâtre …
Et quand nous sortons, le temps est plus couvert. Les photos sont différentes !

Facile de rentrer chez soi, non ?

Une attraction locale : le tour en poney !

Et puis ensuite, nous sommes allés admirer une autre attraction locale :

Bon, je ne me suis pas laissée tenter par un tour en traîneau, les rennes avaient tellement l’air de s’ennuyer … Et puis faire un tour de stade ce n’est pas des plus exaltants. Par contre, les norvégiens ont tout à fait compris la théorie de la publicité :
Après un dîner copieux (ragoût de renne) à 16h (eh oui c’est toujours la Norvège !), nous admirons le coucher de soleil, 

et reprenons la route !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire “Samedi 25 février : Rørosmartnan !”