Aller au contenu

Vie de voyages

Invitation à l’émerveillement

9 février: Skipton Market

Premier week-end avec Alexandre en Angleterre ! Et pour cela, un programme bien chargé :
Vendredi soir, soirée “Havana nights” avec le meet-up d’Huddersfield. Repas riz aux haricots cubain, cours de salsa par un cubain de souche et discussion avec des anglais ! Eh bien … nous ne sommes vraiment pas doués pour danser ensemble … Nous sommes deux bons suiveurs mais jamais des leaders efficaces. Nous aurons toujours fait rire les anglais avec nos accents et notre manque de rythme !
Samedi. Nous avons décidé de réserver un voyage en bus à direction de Skipton, petite ville au nord d’Halifax, juste à l’entrée du parc national des Dales. 
Bus qui se révèle être un mini bus, rempli de retraités, aux fenêtres minuscules et à l’air surchauffé. Mais finalement, bon gré mal gré, nous progressons vers Skipton. Verts paysages, moutons, et murets en pierre, vive l’Angleterre !
                    
Une petite route et nous voilà arrivés à Skipton. D’après le descriptif de l’agence et le site de l’office de tourisme, Skipton est réputée pour son marché particulièrement développé et son château médiéval. Nous trouvons tout d’abord la salle municipale occupée par une brocante. La salle en elle même est pittoresque :
Le marché en tant que tel n’est pas très intéressant …  Pas de producteurs locaux, quelques stands de fromage ou de légumes, beaucoup de vêtements -très vieillots- et de quincaillerie. Alex a néanmoins pu prendre quelques jolies photos !
Nous nous aventurons dans les petites rues aux alentours. Découvrons plusieurs petites boutiques mignonnes et avec du caractère !
Et puis, nous arrivons au paradis des gourmands et des esthètes. Il est assez étrange de penser que les anglais qui sont 87% à consommer des plats tout prêts – je ne vous raconte pas l’ampleur du scandale de la viande de cheval ici … – sont capable d’avoir des magasins aussi fournis pour … faire de la pâtisserie ! Véritables oeuvres d’art culinaire (ça se mange, vraiment ?) les gâteaux recouverts de pâte de sucre se transforment en châteaux de princesse, en nuées de paipllons blancs, en bouquets plus vrais que nature, en console de jeux …
Un petit centre commercial pittoresque nous attend,

   
Et il est habité !
 
Nous nous éloignons ensuite du centre pour aller marcher le long du canal, qui va de Leeds à Liverpool.
 

 

Banlieues résidentielles, reflets dans le canal, maisons de pierre. Le ciel reste couvert mais après tout, c’est l’Angleterre, il ne pleut pas, on est contents !
Vient même un petit rayon de soleil juste avant le déjeuner :
Déjeuner ? La spécialité locale, une ‘pork pie’.

 Ce n’est pas mauvais -d’autant plus qu’elles sortaient tout juste du four ! – mais pas très pratique à manger parce que ça dégouline du jus (du gras ?) du porc. En tous les cas, c’est au goût des chiens anglais parce que l’un d’eux s’est jeté sur le sac en papier que je venais de poser pour m’essuyer les mains …

Un petit tour à l’église Holy Trinity.

Du château, nous ne verrons pas plus que :

parce qu’il ne reste pas assez de temps pour le visiter de fond en comble !

Encore quelques ruelles du centre,

 Nous allons repartir … Mais qui est “nous” ?

Voilà, vous savez !
Nous reprenons la route, revoyons les moutons et les vertes collines !

Le dimanche, nous avons participé à la cérémonie du Calderdale en l’honneur de la clôture du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth. Une cérémonie oecuménique dans Halifax Minster, avec plein de notables (un monsieur à tricorne et écharpe en plus, des docteurs et des lords), des démonstrations de gymnastique et de danse (si, si dans l’église. D’ailleurs la gymnastique est loin d’être ce que vous imaginez : ce sont des groupes de filles vêtues comme des pom-pom girls qui envoient en l’air une autre fille qui essaie de garder le sourire, de faire une figure acrobatique et surtout de ne pas montrer qu’elle est terrorisée à l’idée de tomber par terre…). L’idée en allant à cette cérémonie était de participer à quelque chose de vraiment anglais (ah, les éloges à la Reine …) et de profiter du feu d’artifice promis … mais annulé à cause de la pluie (étrange en Angleterre, non ?).

Nous avons vécu quelque chose de très anglais, le mardi 12, puisque nous sommes allés dîner dans une famille anglaise dont j’avais rencontré la maman au théâtre quelques semaines plus tôt. Nous étions invités pour “Shrove Tuesday”, Mardi-Gras, et ses traditionnels pancakes. Nous avons beaucoup discuté avec Genevieve, artiste sur verre, de son métier (sa passion !), des anglais, de cuisine, de sport … 


Nous avons savouré un bon repas, et les fameux pancakes ! Qui, au contraire de leurs cousins américains, sont plutôt fins (presque comme des crêpes françaises) et se consomment avec du sucre arrosé de citron (eh, je suis peut-être anglaise d’origine, finalement !).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire “9 février: Skipton Market”