Invitation à l'émerveillement

7-15 avril : visite de Guillaume et Audrey ! N°3 : la suite !

Oui, oui vous l’attendiez tous ! Mais en ce moment, entre la rédaction de ma « thèse de master » (ouah ! pompeux le titre dis donc !), les good-bye parties, le printemps qui parfois fait son apparition, les dernières occasions de visiter tel ou tel endroit … je néglige un peu le blog. Pardonnez-moi, et profitez !
De retour de cabin trip, nous avons profité d’une bonne nuit de sommeil avant de partir à l’assaut de la ville et du fjord. Nous profitons du beau temps pour monter à Tyholtårnet avant de descendre tranquillement vers le centre ville. Arrêt à la forteresse en route. 

Du centre-ville, après les habituelles attractions (vieux pont, bakklandet…) nous prenons le bus pour aller près du fjord. Tout près d’une petite presqu’île … vous vous souvenez ? (cf : dimanche 28 août) Pique-nique de déjeuner à l’heure du dîner norvégien. 

Retour à Trondheim pour un dîner léger suivi … de gaufres et de chocolat chaud au café M ! Nous essayons de jouer au Monopoly et très vite décidons que lorsqu’on ne comprend pas les cartes, on gagne de l’argent ! On n’aura pas eu le temps de devenir millionnaires avant la fermeture mais c’était amusant !
Jeudi matin, je mets le réveil de bonne heure pour … aller récupérer à la gare Hans (belge, Erasmus à l’ENSIC le deuxième semestre de l’année dernière, bon ami !) et son ami Dries … qui parle aussi français ! (Ca va être très très simple toute la journée du coup !). Nous rentrons à Moholt pour prendre le petit-déjeuner avant de partir pour l’officielle visite du centre-ville ! Cathédrale de l’extérieur (évidemment) et de l’intérieur (sans payer …), Vieux Pont, Bakklandet, Marché aux poissons (qui vend un panel impressionnant de fromages français, de vins français, de jambons italiens et même … de baguettes ! Bon il y a aussi des poissons, sur l’étal et dans un grand bac, en compagnie de crabes, de langoustes … ). Le tout sous une pluie battante, Trondheim dans sa splendeur est de retour ! 

Nous montons déjeuner à Tyholt, et, au fil des parts de pizza, le ciel se dégage. Quand nous sortons, il fait soleil. 
Parfait pour une visite à Lian Lake. Dans le tram on s’endort tous à un moment ou à un autre, certains beaucoup plus longtemps que d’autres. Le lac est toujours gelé (ou du moins recouvert d’une épaisse couche de neige … qui n’apparaît néanmoins pas assez solide pour s’aventurer dessus.  Les garçons s’amusent à faire de la luge avec des sacs plastiques, ou à sauter dans la neige. Au soleil. Mmmmh. 

Retour à Moholt avec une pause à l’Université.  

Nous décidons de faire dans la tradition norvégienne et de préparer un barbecue. Grâce à un engangsgrill. (Au moment où j’écris, une dizaine d’autres ont suivi et j’en suis presque malade. Mais celui –ci était le premier de la saison.) 

Malgré le ciel très pur il ne fait pas très très chaud dehors. Ciel très pur. Tiens mais on pourrait peut-être voir des aurores boréales alors … Et les prévisions sont bonnes (3 ou 4 je ne me souviens plus). Je raccompagne les belges à la gare. A 22h45, il fait déjà nuit noire (ah c’était vraiment il y a bien longtemps). Et de l’arrêt de bus je vois les aurores ! Un message de Guillaume me prouve qu’ils sont au courant, un appel aux belges et hop !, de la chance pour tous ! Si le début était très prometteur, ça ne dure pas longtemps, ou il faut vite se contenter de traînées blanchâtres… Ce seront mes dernières aurores boréales, et les premières de mes visiteurs. Pour la petite anecdote, pendant le dîner Guillaume disait « Pff j’ai pas vraiment envie d’attendre pour voir des aurores boréales, de les guetter. » Parce qu’il ne trouvait pas ça très intéressant. Mais après-coup, il était drôlement content d’avoir pu les voir et les apprécier !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *