Aller au contenu

Vie de voyages

Invitation à l’émerveillement

21 et 22 septembre : bienvenue chez les Vikings !

Les Lofoten, c’est beau, mais c’est loin. Loin de la France (eh oui, c’est en Norvège), mais loin de Trondheim aussi ! 
A—– Trondheim
B—– Reine aux Lofoten
Oui, à peu près 1083 km (c’est ce que nous a dit le chauffeur de bus quand on est arrivés ! ).
Nous sommes donc partis pas trop tard de Trondheim (vers 17h) pour une folle nuit en bus. Heureusement, le bus était à peu près confortable (avec des repose-pieds (oui je sais Marie-Anne, tu es jalouse … 🙂 )). Nous étions donc 51 étudiants internationaux accompagnés par 4 norvégiens de ESN. Dans le bus, nous avons eu le temps de faire connaissance avec une bonne partie du groupe, à 50% constitué d’allemands je pense, de dormir (oui, la nuit c’est mieux), d’essayer de regarder un film (il y avait un trop grand devant moi, alors je ne voyais rien. Apparemment, je n’ai rien raté, c’était un chef d’oeuvre de la débilité américaine). Mais j’étais bien claquée par la fin de ma grippe alors j’ai dormi sans problème !
Jusqu’au point du jour. Première image en me réveillant, (je suis désolée je n’ai pas de photo à montrer… j’ai compensé ensuite !), sur un fond de ciel parfaitement pur, encore bleu nuit pour la plus grande partie, avec un fond rougeoyant, et une superbe vue plongeante sur un lac, ou la mer, des îles et des montagnes, comme des ombres chinoises. Nous surplombions ce magnifique paysage que nous avons ensuite approché, avant de partir vers d’autres îles et d’autres étendues d’eau. Époustouflant comme réveil !
Nous étions vers 6h30 à Bognes pour prendre le ferry vers Lødingen. Une heure de bateau, à contempler le lever du soleil, les paysages de montagnes qui se détachent sur le fond du ciel et plongent directement dans la mer.

Notre ferry à l’arrivée !

Ensuite, nous avons repris le bus pour traverser les îles Lofoten :

En passant, nous avons, évidemment (!), pu admirer de magnifiques paysages, d’îles, de montagnes, et d’eau emmêlés dans une harmonie difficile à concevoir :

Il est aussi difficile d’imaginer voir sous de telles latitudes (200km après le cercle polaire)… une eau turquoise digne des Caraïbes: 
Et pourtant, ce fut très fréquent pendant ces quelques jours … :).
Après une pause shopping (pour les repas des jours à venir), nous sommes entrés dans une autre époque :
Le temps des Vikings !!!!!! Ce viking là, et son bateau, nous attendaient pour une petite promenade sur la mer… Eh oui, c’est qu’il en faut des bras pour faire avancer un grand bateau comme celui-ci :

Et pour nous donner du courage, le viking nous a chanté une petite chanson !

Petite anecdote : c’est sur la chanson de Rolland ! 🙂 Et la bataille de Roncevaux. La France est partout !
Puis nous avons débarqué au musée Viking. Accueillis par un autre viking qui nous a raconté la vie de ses compatriotes qui vivaient vers l’an 800. Importaient du verre et des céramiques de France. Faisaient sécher du poisson qui se conservait 10 ans après et qui nécessitait au minimum 1 semaine de trempe avant de songer à le cuisiner. Qui tissaient des heures et des heures (14h pour obtenir 1/2 mètre de tissu)…
Et ensuite, nous avons été invités à déjeuner chez ces riches vikings ! Une bonne soupe de légumes avec du pain et de la crème … C’était parfait !

Là encore, des chants et de la musique accompagnaient notre aventure :
Autour de nous, il y avait des déesses et des dieux Vikings :

et le trône du roi !
C’est donc l’esprit plein des légendes et des traditions vikings que nous avons repris le bus en direction de Hamnøy, petit village de pêcheurs au sud des îles Lofoten, où étaient situées nos cabines. En chemin, une fois de plus, provision de belles images : 

Ici les cabines ne s’appellent pas  koie mais rorbu parce que sont les anciennes maisons des pêcheurs. Car oui, les îles Lofoten sont connues pour la pêche. Grâce au Gulf Stream de nombreux poissons passent par là entre janvier et avril pour aller se reproduire. Les îles ont donc attiré de nombreux pêcheurs depuis très longtemps … qu’il fallait bien loger ! Nous avions de nos cabines une très belle vue sur des montagnes et il suffisait quelques pas pour être face à la mer de Norvège et admirer ou les îles ou la Norvège ou l’immensité de l’eau !

Les cabines (rouges) de mon village

La vue de ma fenêtre

La vue de ma fenêtre (vraiment vu de l’intérieur !)

Le port du village où nous étions
 (après la route qui barre l’horizon : la mer ! )

La dernière maison de pêcheur (avec les poissons séchés qui pendent !)

La mer. Et la Norvège. Ou les îles Lofoten…

Autre vue du pont à coté des cabines.

Après ça, j’ai eu le droit à un magnifique coucher de soleil, donc vous aurez droit aux magnifiques (?) et nombreuses photos qui ont suivi…

(Bon, j’espère que vous admirez ma gentillesse, je vous ai épargné les doublons, les redondances et les 18 photos que j’ai prises… ! ). Les montants en bois que vous voyez sont les séchoirs à poissons. Pas en utilisation au mois de septembre !

Après ça, il y a eu un quizz, un dîner, des discussions, des tentatives d’observations d’aurores boréales (photos vraiment non concluantes) et finalement, un repos bien mérité ! 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire “21 et 22 septembre : bienvenue chez les Vikings !”